Hommage à L'Atalante (1990), un film de Jean Vigo

Heureuse vie, à bord de L'Atalante !

Actualités de Jean Vigo et l’Atalante

D.R.

 

DERNIERE MISE A JOUR : 20 decembre 2018

Voici enfin le test du Blu-ray de cette nouvelle Intégrale Jean Vigo réalisé par le site de référence DVDClassik.

« En 2011, alors que Criterion venait d’annoncer la sortie imminente des films de Jean Vigo en Blu-ray, nous avions demandé lors d’un entretien avec les responsables de Gaumont si une sortie française était aussi à l’étude. L’éditeur nous avait alors répondu que les films devaient retourner en restauration et que le matériel que Criterion allait utiliser n’était pas satisfaisant pour eux.

Tous les films de Jean Vigo ont finalement été restaurés en 4K en 2017 et nous pouvons dire que notre attente aura été pleinement récompensée, tellement le résultat est enthousiasmant.

Pour cette restauration, et selon le souhait de Luce Vigo, il a été décidé de revenir à la version 1934, celle du BFI, « premier état incontestable connu depuis toujours ».

Tous les rushes et autres chutes, qui avaient été en partie intégrés en 1990, sont maintenant proposés dans un montage de 70 minutes réalisé par Bernard Eisenschitz sous le titre Tournage d’hiver (voir les suppléments, ci-dessous).

Cette nouvelle restauration, que l’on doit au laboratoire L’image retrouvée, nous donne la possibilité de voir le film dans son format d’origine 1.20, le format usuel pour les premiers sonores. Jusqu’à maintenant, le film était toujours montré au format 1.37, ce qui occasionnait une perte d’image, essentiellement dans la verticalité.  »

Extrait du test de DVDClassik

Nous vous recommandons vivement de lire ce test qui revient en détail avec de nombreuses captures écrans sur les différences de cette édition avec celle de Critérion.

Signalons que cette édition propose la version non censurée de Zéro de conduite avec 6 minutes en plus.

Nous ne reviendrons pas sur cette énième version de l’Atalante, cf ci-dessous. Les scènes retrouvées par Jean-Louis Bompoint et Pierre Philippe en 1990, et intégrés dans la version VHS sorti à l’époque, ont bien évidement disparus de cette version de Bernard Eisenschitz. Ils figurent néanmoins mélangés avec les rushes du tournage sous un nouveau documentaire intitulé « Tournage d’hiver » d’une durée de 70 min.

Bien évidemment, nous continuions à nous insurger contre le fait de mélanger des scènes issus du tournage du film et ne figurant pas dans le scénario du film avec celles qui y sont (retranscrit par Pierre Lherminier dans son ouvrage indispensable Jean Vigo Oeuvre de Cinéma) et qui ont été supprimés avec Bernard Eisenschitz de manière totalement subjective (le plan de la cigarette dans le nombril de Michel Simon étant le summum !).

Par contre, contrairement à ce que nous avions affirmer un peu tôt plus bas, dans les bonus figurent bien le documentaire Luce à propos de Jean Vigo de Leïla Férault-Levy (2016) dans lequel la fille de Jean Vigo, décédée l’année dernière, revenait pour la première fois devant une caméra sur son père.

*

20 septembre 2018

Comme il fallait s’y attendre, Gaumont sort le 10 octobre prochain un nouveau coffret de l’intégrale des films de Jean Vigo en versions restaurées.

Comme le précédent coffret sorti en 2002 (cf notre page spéciale), celui-ci a été supervisé par l’historien Bernard Eisenschitz qui nous propose sa version de L’Atalante.

Inutile d’épiloguer, nous avions peu d’espoir que Gaumont propose en bonus, la première version de la restauration de L’Atalante, celle de Jean-Louis Bompoint et Pierre Philippe de 1990, que nous considérons comme la plus complète et la plus fidèle au scénario de Jean Vigo, contrairement à ce que clame Bernard Eisenschitz (ainsi la fameuse scène de la cigarette dans le nombril de Michel Simon n’y figure pas, ni la scène filmée à deux caméras par Jean Vigo de la chanson du camelot).

Bref, voici le détail de ce nouveau coffret :

Nouveaux masters restaurés
Contient :
A propos de Nice (1930)
La natation par Jean Taris (1931)
Zéro de conduite (1933)
L’Atalante (1934)
– 2 DVD de bonus
– un livre inédit de 100 pages

et 7h30 de suppléments :
À propos de Nice et Zéro de conduite en versions alternatives
Tournage d’hiver par Bernard Eisenschitz (2017, 70′)
Cinéastes de notre temps – Jean Vigo par Jacques Rozier (1964, 95′)
Luce, à propos de Jean Vigo par Leïla Férault-Lévy (2017, 67′)
2 courts-métrages :
Les Chats de l’Atalante de Karl Heil
Luce Vigo : Lines of the Hand de Guy Maddin, Evan Johnson et Galen Johnson
Jean Vigo vu par Marco Bellocchio, Bernardo Bertolucci, Henri-Georges Clouzot, Jean-Paul Civeyrac, Lucile Hadzihalilovic, Otar Iosseliani, Jean Oury, Jean Rouch, François Truffaut…
4 modules illustrant la restauration des films (2018, 14′)

Un autre oubli regrettable qui nous saute aux yeux en regardant les bonus : le documentaire « Luce, à propos de Jean Vigo » de Leïla Férault-Levy (2016) dans lequel la fille de Jean Vigo, décédée l’année dernière, revenait pour la première fois devant une caméra sur son père. Des questions de droits ?

*

Si vous vous demandez la différence entre les bonus du coffret de 2002 et celui de 2018 ? il semble qu’ils y soient tous sauf le documentaire de Pierre Philippe, De L’Atalante à L’Atalante est passé à la trappe de même que Les Voyages de l’Atalante de… Bernard Eisenschitz qui était agrémenté de rushes de L’Atalante dont il semble que le bonus « Tournage d’hiver » soit une nouvelle version…

A suivre.

*

Bref, attendons encore une quinzaine d’années pour une « nouvelle version » estampillé « Director’s Cut » de L’Atalante que Gaumont ne manquera pas d’éditer dans un nouveau format…

N’empêche, quelle tristesse de voir ce film poursuivit par sa malédiction une nouvelle fois…

*

03 septembre 2017

Cette fois-ci c’est l’Institut Lumière à Lyon qui rend hommage à Jean Vigo les 18 et 20 septembre prochain avec notamment le 18 cette projection exceptionnelle de L’Atalante présentée par Thierry Frémaux et Nicolas Seydoux, le président de Gaumont.

Pour les courts-métrages et le moyen-métrage de Jean Vigo, il faudra réserver sa soirée du 20 septembre.

Plus de renseignements sur le site de l’Institut Lumière ici.

 

P.S

Après avoir assisté à la projection du 2 septembre à la Cinémathèque française, nous pouvons vous dire que cette copie restaurée est quasi la même que celle disponible en DVD depuis 2008.

Bien sûr, cette copie ayant été restaurée numériquement en 4K, toutes les traces de défauts apparents de la pellicule ont disparues, le film retrouve sa stabilité, et le son est peut-être moins sourd qu’auparavant. Néanmoins, nous avons été surpris à cette projection par le fait que les blancs apparaissaient très intenses comme s’ils étaient « cramés », de plus il y avait plusieurs sautes d’images à deux ou trois reprises en pleine scène. En plus cette restauration a accentué le flou de certaines scènes (dû aux conditions de tournages sans doute) ce qui procure une certaine gène.

Néanmoins, malgré tous ces défauts, ces coupes mystérieuses (sur lesquelles nous ne reviendrons pas si ce n’est qu’il serait bien que Gaumont donne le choix aux spectateurs de voir les scènes non retenues dans cette édition dans le contexte du film d’où l’intérêt de proposer en bonus d’une futur édition Blu-ray cette fameuse version restaurée de 1990 resté inédite en DVD), nous écrivions donc que malgré tous ces défauts le film demeure un véritable chef d’oeuvre, sans doute accentué par ses faiblesses techniques et son côté bancal comme s’il était inachevé.

Signalons que le film a été présenté par Nicolas Seydoux, le président de Gaumont, qui a indiqué qu’il y aurait sûrement une nouvelle restauration de L’Atalante d’ici une dizaine d’années vu les progrès techniques en matière de restauration.

A suivre…

*

05 août 2017

La Cinémathèque française, en collaboration avec Gaumont, va consacrer les 2 et 3 septembre 2017 un week-end spécial à l’oeuvre complète de Jean Vigo !

*

Tous les films de Jean Vigo seront présentés dans leurs nouvelles restaurations 4K qui ont été effectuées par Gaumont en association avec La Cinémathèque française et The Film Foundation avec le soutien du CNC aux laboratoires de L’Immagine Ritrovata comme nous nous en étions fait l’écho précédemment.

*

Samedi 2 septembre 2017

*

18h30 – Salle Henri Langlois

Séance présentée par Bernard Eisenschitz.

À propos de Nice – Un deuxième montage (plus court, datant de l’automne 1930) a été retrouvé.

La Natation par Jean Taris, Champion de France

Zéro de conduite – Une copie de la Cineteca italiana de Milan a été retrouvée, comportant des plans qui furent en partie censurés dans la version la plus connue. Il semble que la version restaurée soit un nouveau montage de ces deux versions, « avec pour la première fois un retour au négatif caméra » explique Bernard Eisenschitz.

*

20h30 – Salle Henri Langlois

L’Atalante – Restauration en première mondiale –

Cette restauration est présentée en ces termes « Grâce à la collaboration de nombreuses cinémathèques, la comparaison de copies nitrate d’époque a permis d’élaborer une reconstruction méticuleuse du film supervisée par l’historien Bernard Eisenschitz. Ce travail a permis de restituer le montage validé par Vigo avant sa mort. »

Bernard Eisenschitz défend cette nouvelle restauration dans un texte disponible sur le site de la Cinémathèque française ici.

Bien sur, n’ayons pas encore vu cette version nous nous garderons de donner notre opinion.

Ceci dit, vu le problème de sa version précédente (celle disponible en DVD en 2001), qui revenait sur la belle version de 1991 de Jean-Louis Bompoint et Pierre Philippe, nous émettons  quelques craintes… Espérons qu’il aura néanmoins rectifié quelques unes des erreurs commises, voir la différence entre les restaurations ici.

*

Dimanche 3 septembre 2017

*

16h00 – Salle Georges Franju

La Vie d’un fleuve de Jean Lods (1932), un court-métrage sur la Seine.

« Cinéastes de notre temps : Jean Vigo » de Jacques Rozier.

*

18h30 – Salle Georges Franju

Les Chats de l’Atalante de Karl Heil (2013), un court-métrage avec l’artiste-peintre Harald V. Uccello autour des chats de L’Atalante.

L’Atalante – Rushes et chutes. Projection des rushes non montés de L’Atalante, commentée par Bernard Eisenschitz.

*

20h30 – Salle Georges Franju

Nice : À propos de Jean Vigo de Manoel de Oliveira (1983),
Luce, à propos de Jean Vigo de Leïla Férault-Lévy (2016), « les mots de Luce retracent la vie de cinéma de Jean Vigo et de ceux qui l’accompagnaient ».

*

Plus de renseignements concernant ce week-end Jean Vigo à l’adresse suivante :

http://www.cinematheque.fr/cycle/jean-vigo-405.html

Et pour finir, signalons qu’à la Bibliothèque de la Cinémathèque française, vous pouvez consulter les revues de presse numérisées des films : À propos de Nice (1930), L’Atalante (1934), Zéro de conduite (1933). Accès libre sur présentation d’un billet de projection ou d’exposition.

*

L’ouverture des réservations pour le week-end Jean Vigo se fera le Mercredi 23 Août 2017 à 12h00.

*

*

27 juin 2017

Jean Vigo a été honoré lors du prestigieux festival Il Cinema Ritrovato de la Cineteca di Bologna dans la section intitulée Jean Vigo Recovered.

Le moment fort de cet hommage a été le samedi 24 juin 2017 la projection spéciale, Piazza Maggiore, de cette nouvelle version restaurée de L’Atalante.

Mais également le dimanche 25 juin avec la projection des rushes inédits !! de l’Atalante commenté par l’historien Bernard Eisenschitz qui a supervisé cette nouvelle restauration…

Tous les renseignements sur cet hommage sont disponible à cette adresse.

*

En parallèle, le site du Prix Jean Vigo a mis en ligne cette vidéo de présentation de L’Atalante par Martin Scorcese (disponible à l’adresse suivante).

*

22 mai 2017

Ce jour est projetée en exclusivité dans le cadre de la manifestation Cannes Classic, lors du 70°anniversaire du Festival de Cannes, la nouvelle restauration de l’Atalante (eh oui encore une !) cette fois-ci proposée pour la première fois en 4K (donc différente de l’édition Critérion de 2011).

Cette version sera-t-elle plus proche de la version de 1991 ? La précédente version de Gaumont en DVD ayant inexplicablement supprimée certaines scènes tournées par Jean Vigo (cf ici).

A suivre…

Communiqué de presse :

Une présentation de Gaumont, la Cinémathèque française et The Film Foundation. Première restauration numérique en 4k.

Redécouverte grâce à Gaumont, Luce Vigo et l’historien Bernard Eisenschitz de la version la plus proche du travail du réalisateur, avec un retour à la pellicule 35mm. La restauration a été effectuée au laboratoire L’Image Retrouvée à Bologne et à Paris.

http://www.festival-cannes.com/fr/festival/films/l-atalante

13 février 2017

Copyright © 2009 Le photoblog de Renaud Monfourny

Nous avons appris hier avec tristesse la mort de Luce Vigo, la fille de Jean et Lydou Vigo. Elle avait 85 ans. C’était la présidente du Prix Jean Vigo et une infatigable passionnée du cinéma à travers sa carrière de critique, programmatrice.

L’article de Jacques Kermabon parue dans l’Humanité et la nécrologie parue dans Le Monde et la brève parue dans Libération.

Une interview de 2007 pour Radio Prague, une autre interview de 2005 pour L’Humanité.

Luce Vigo avait une page Facebook.

LES ENTRETIENS DE CinéDV / Entretien avec… Luce Vigo from Aurélio Savini on Vimeo.

 

 

(14.05.2012)

Suite à la ressortie en salle de L’Atalante au Royaume-Uni dont nous vous parlions en début d’année, Artificial Eye ré-edite en 2 DVDs L’Atalante et les films de Jean Vigo.

 

Le coffret 2-DVD sort sous le nom « L’ATALANTE & THE FILMS OF JEAN VIGO » et comprend les mêmes bonus que l’édition Criterion sorti l’année dernière.

Disc 1
L’ATALANTE (1934)
A PROPOS DE NICE (1930)
TARIS (1931)
ZERO DE CONDUITE (1933)

Disc 2
• FILMMAKERS OF OUR TIMES: JEAN VIGO – a fascinating feature-length documentary from 1964, featuring contributions from many of Vigo’s contemporaries including Dita Parlo & Jean Dasté
• THE VOYAGES OF L’ATALANTE – a look at the various versions of the film released over the years
• SOUND REGAINED – a revealing insight into the audio restoration of three of Vigo’s films
• OTAR IOSSELIANI INTERVIEW
• VIGO BIOGRAPHY
• STILLS & POSTER GALLERY

Inutile de vous dire qu’elle n’apporte rien de spécial surtout qu’Artificial Eye sort uniquement ce coffret en DVD et non en BLU-RAY comme Criterion l’avait fait en 2011.

Soulignons d’autre part qu’Artificial Eye avait déjà sorti ce coffret en 2004 avec les même bonus sous le nom The Jean Vigo Collection (2 disc Collector’s Edition).

Ce n’est donc pas cette fois-ci que nous aurons en bonus la version restaurée 1991 de Jean-Louis Bonpoint et Pierre Philippe de L’ATALANTE

La page sur cette ressortie sur le site d’Artificial Eye.

 

L’ATALANTE a été élu n°8 sur une liste des 100 meilleurs films français établi par le magazine Time Out Paris.

Leur liste ici, celle des membres du jury ,

Ceci dit, on se demande toujours quel est l’intérêt de ces listes qui se ressemblent toutes ?

y compris dans les films que ces listes persistent à ignorer…

Nous ne donnerons aucun nom, ils sont évidents.

(17.01.2012)

L’Atalante ressort en salles à partir du 20 janvier 2012 en… Angleterre grâce au British Film Institute.

Funny, heart-rending, erotic, suspenseful, exhilaratingly inventive… Jean Vigo’s only full-length feature satisfies on so many levels, it’s no surprise it’s widely regarded as one of the greatest films ever made.

When Juliette (Dita Parlo) marries and moves in with Seine barge captain Jean (Jean Dasté), their relationship soon shows signs of strain. Sharing the cramped boat with eccentric bosun Père Jules (Michel Simon), a cabin boy and a clutter of cats doesn’t help; nor do Jean’s jealous tendencies or the couple’s reluctance to compromise…

To this simple story Vigo brings an extraordinary array of ideas and insights, while the lustrous lyricism of Boris Kaufman’s camerawork, injections of surrealism and the almost childlike innocence of the performances locate the film in a fertile territory between objective realism and subjective fantasy. In their scenes together (which include one of the most erotic in cinema), Dasté and Parlo reveal an achingly vulnerable intensity. No other movie matches its mix of playfulness, poetry, sensuality and tenderness; this masterpiece is truly timeless. – Geoff Andrew

(Seniors’s Matinee introduced by Geoff Andrew, Fri 20 Jan 14:00 NFT3)

Plus de renseignements sur le site de la BFI Southbank avec les horaires des projections à Londres jusqu’au 29 février 2012 (à lire ici).

Plusieurs articles de webzine anglais annoncent cette ressortie, par exemple ceux-ci :

Cinemart

Due to be re-released at the BFI from 20th January, L’Atalante will hopefully be discovered – as well as Vigo’s other work – by many more people. Thoroughly deserving of its status as one of the greatest films ever made, it’s a perennial classic that’s an absolute must-see for fans of Truffaut, or the majority of classic French cinema, for that matter.

The Film Pilgrim

The magic of film is currently being celebrated by films such as Martin Scorsese’s Hugo and the Oscar-tipped The Artist. Anyone who wants to experience firsthand a masterpiece of the medium should see L’Atalante –a film fizzing with ideas and ambition, and exactly what cinema was made for.

French Cinema London

Jean Vigo’s career was brief, but his genius has won the praises of millions, taking A propos de Nice, Zero Conduite and L’Atalante to the Pantheon of cinematographic masterpieces.

The What Where When

Despite all the sadness surrounding L’Atalante’s original composition and distribution, its survival story more than deserves its accolade; its a cinematic gem, and a must see.

 

(04.09.2011)

Le coffret de l’intégrale Jean Vigo est enfin sorti chez CRITERION aux Etats-Unis.

Tous les films de Jean Vigo ont été restaurés en haute-définition et le coffret est ainsi disponible au format BLU-RAY ou DVD.

Voir le détail sur la page du site de CRITERION : www.criterion.com/boxsets/819-the-complete-jean-vigo

Malheureusement comme annoncé, CRITERION n’a pas jugé utile d’ajouter en bonus la version de 1991, celle de Jean-Louis Bonpoint et Pierre Philippe.

Espérons maintenant que Gaumont sorte à son tour en France cette version BLU-RAY de L’Atalante en ajoutant cette fameuse version…

En parallèle à cette sortie, CRITERION a mis en ligne sur leur site plusieurs articles/essais concernant Jean Vigo :

1 – L’Atalante: Canal Music By Luc Sante

2 – Zéro de conduite: Rude Freedom By B. Kite

3 – À propos de Jean and Boris By Robert Polito

4 – Jean Vigo By Michael Almereyda

D’autre part voici un lien (en anglais) vers le forum de Criterion avec le détail de ce coffret comprenant de nombreuses captures des films.

http://www.criterionforum.org/DVD-review/the-complete-jean-vigo-blu-ray/the-criterion-collection/862

Et pour finir l’indispensable comparaison du site DVDBEAVER entre les differentes versions disponibles à l’international de ce coffret (déjà disponible en DVD par Artificial Eye) :

http://www.dvdbeaver.com/film/dvdcompare6/atalante.htm

 

(17.05.2011)

Le fameux éditeur de DVD/Blu-Ray américain CRITERION a annoncé hier la sortie aux USA de l’intégrale Jean Vigo en coffret pour le 30 août 2011.

A cette occasion, tous les films de Jean Vigo ont été restauré en Blu-Ray : À propos de Nice , Zéro de conduite et bien évidemment L’Atalante .

Malheureusement dans les bonus annoncés ne figurent pas cette première restauration de Jean-Louis Bompoint & Pierre Philippe de 1991 qui reste donc toujours inédite dans le commerce.

Cela aurait été pourtant un beau cadeau pour les amateurs de Jean Vigo et une raison supplémentaire d’acheter ce coffret pour ceux qui possèdent déjà la version Gaumont ou Artificial Eye….

La page de Criterion avec le détail du coffret.

Celle dédiée au coffret The Complete Jean Vigo sur le forum de Criterion.

Attention tous les films édités par Criterion sont au format NTSC et Zone 1 (donc non lisible sur nos platines Blu-Ray européennes).

 

(14.05.2011)

C’est avec surprise/stupeur que nous avons appris dans un entretien dans le magazine Télérama que le président de la République Nicolas Sarkozy venait de découvrir et apprécier l’Atalante de Jean Vigo.

Voici l’extrait incriminé et le lien pour lire l’intégralité de cet entretien sur le site de Télérama :

[…] Je viens de découvrir L’Atalante, de Jean Vigo, et moi qui suis un sentimental, j’ai adoré cette histoire d’amour-là, si magiquement filmée, interprétée. […]

Les lecteurs avertis apprécieront l’aveu que fait notre président sur sa sentimentalité qui n’aura échappé à personne.

Nous ne doutons bien sur qu’à aucun moment ces choix cinéphiles n’ont été dictés par un quelconque conseiller en coulisse comme le fait de citer qu’il apprécie également les deux tiers des 53 films d’Hitchcock et « surtout la période anglaise ». Nous apprenons avec malice qu’il a pleuré devant Ordet de Dreyer, qu’il est est fan de la série Breaking Bad mais heureusement il nous rassure en assumant son grand écart avec la série des Gendarmes à St-Tropez de Jean Girault.

Bref un bel exercice de communication relayé avec complaisance par Télérama

***

 

Publier un commentaire