Hommage à L'Atalante (1990), un film de Jean Vigo

Heureuse vie, à bord de L'Atalante !

Chapitre : 1949 – Filmographie de Jean Vigo (Ciné-club)

1949 – Filmographie de Jean Vigo (Ciné-club)

Jean VIGO – 1905-1934 – Bio-Filmographie

26-4-1905. — Naissance de Jean Vigo à Paris.
1923-24. — Jean Vigo est élève de pre­mière C et de Philosophie au Ly­cée Marceau, à Chartres.
1925. — Etudiant à la Faculté des Let­tres, à Paris.
1926-27. — Malade, Vigo va se reposer à la clinique Espérance à Font-­Romeu.
1928-30. — Vigo habite Nice.
24-1-29. — Mariage de jean Vigo avec Elisabeth Lazinska.

1929. — A PROPOS DE NICE.
Point de vue documenté. Réalisateur : Jean Vigo. Opérateur : Boris Kaufman. Première présentation privée, mercredi 28 mai 1930, au Théâ­tre du Vieux-Colombier.
Une seconde présentation eut lieu au Vieux-Colombier le 14 juin 1930, organisée par le Grou­pement des Spectateurs d’Avant-Garde. Jean Vigo présenta lui-même le film en une causerie in­titulée : Vers un cinéma social.
A Propos de Nice eut une courte exclusivité aux Ursulines (sep­tembre-octobre 1930) puis passa dans les ciné-clubs.
19-9-30. — Séance inaugurale du Ciné-Club que Vigo vient de créer à Nice : Les Amis du Cinéma, et qu’il définit : « Un ciné-club d’avant-garde dont le but est de servir le cinéma d’évolution ».
Au cours de leurs deux années d’existence, Les Amis du Cinéma organisèrent des conférences avec Germaine Dulac, Jean Painlevé, Claude Aveline, Maurice Bessy et de Jarville. Parmi les films qui furent présentés, on peut citer : Les films de Jean Painlevé, Le Cuirassé Potemkine et La Ligne Générale d’Eisenstein, Telle est la vie de Carl Junghans, Crain­quebille de Jacques Feyder, Le dernier des hommes de Murnau, des films d’avant-garde et La Nouvelle Babylone de Trauberg.
1931. — Lors du 2e Congrès de la Fédéra­tion Française des Ciné-Clubs, Jean Vigo est élu membre du Co­mité Directeur de la F.F.C.C.
30-6-31. — Naissance de Luce Vigo.
1931. — LA NATATION.
Présenté aussi sous le titre Taris, roi de l’eau.
Première réalisation documen­taire du « Journal vivant ». (Di­recteur artistique : M. Morskoi). Scénario et réalisation  : Jean Vigo.
Opérateur : Boris Kaufman. Tourné à la piscine de l’Automo­bile-Club de France dont les hu­blots permirent les vues sous-marines.
1932. — LE TENNIS (non réalisé).
Jean Vigo devait donner le 5 fé­vrier 1932, à Monte-Carlo, le premier tour de manivelle d’un film sur le tennis, interprété par Henri Cochet.
Scénario, découpage, réalisation et montage : Jean Vigo. Assistant : Charles Goldblatt. Opérateur : Michel Kelber, assisté de Walter Wottitz.
Le film devait être sonore et par­tiellement accompagné d’un com­mentaire dit par Henri Cochet. Métrage prévu : 1.000 m.
De­vait être réalisé en trois versions: française, allemande, anglaise.
Vigo, ses interprètes et ses colla­borateurs, partirent sur la Côte-d’Azur pour le tournage. Au der­nier moment, la maison produc­trice refusa le scénario.
1932. — ANNEAUX (non réalisé).
Projet soumis à la Pax-Film le 1er juillet 1932, d’après un scé­nario de Serge Choubine et Henri Poulaille.
1932. — LA CAMARGUE (non réalisé).
Scénario, découpage, réalisation et montage : Jean Vigo. Assistant : Albert Riera.
Photo : Boris Kaufman assisté de Louis Berger.
Le scénario fut écrit en octobre 1932, et devait être réalisé du 1er au 15 janvier 1933, en Ca­margue.
Il s’agissait d’un documentaire romancé de 1.200 m., sans ac­teurs professionnels.

1933. — ZERO DE CONDUITE.
Production : Gaumont-Franco­Film-Aubert.
Scénario et réalisation : Jean Vigo.
Assistants : Albert Riera et Pierre Merle.
Administrateurs : Henri Starck. Dialogues : Charles Goldblatt. Musique : Maurice Jaubert. Opérateur : Boris Kaufman, assisté de Louis Berger.
Enregistrement sonore : Royné et Bocquet.
Tourné aux studios G.F.F.A. (Vil­lette) et, en extérieur, à Saint­-Cloud
Durée de projection : 47 minutes.
Interprètes :
Jean Dasté : le surveillant Hugnet. Robert Le Filon : un pion. Le nain Delphin : le Principal. Du Verron et Blanchar : les surveillants. Larive : le professeur de chimie. Louis de Gonzague-Frick : le pré­fet.
Raphaël Diligent : le pompier. Louis Lefebvre : l’élève Cossat. G. Pruchon : l’élève Colin. G. de Bedarieux : l’élève Tabard. Kelber : l’élève Bruel. C. Goldstein : un autre élève.
Le film fut interdit par la censure en août 1933, à la suite de pro­testations des « pères de famille organisés ». La Commission de Censure ne daigna même pas voir le film.
Motif de l’interdiction : Film anti-français. Il ne reçut le visa de censure qu’après la Libé­ration.
1933. — CLOWN PAR AMOUR (non réa­lisé).
D’après un scénario de Georges de la Fouchardière.L’interprète principal devait en être le clown Beby.

1934. — L’ATALANTE.
Production : J.-L. Nounez 1934.
Distribution : G.F.F.A.
Scénario : Jean Guinée. Réalisateur : Jean Vigo. Musique : Maurice Jaubert. Opérateur : Boris Kaufman, assisté de Louis Berger.
Montage : Louis Chavance. Enregistrement : Radio-Cinéma. Studios : G.F.F.A. (Villette). Durée de projection : 89 minutes.
Présentation : 24 avril 1934. Sortie en exclusivité au Colisée (début septembre 1934).
L’Atalante fut présenté à la Bien­nale de Venise.
Interprètes :
Michel Simon : le Père Jules, Jean Dasté : Jean, le patron de l’ « Atalante ». Dita Parlo : Juliette, sa femme. Gilles Margaritis : le camelot. Le petit Lefebvre : le mousse.
L’Atalante fut projeté sous le ti­tre Le Chaland qui passe, les pro­ducteurs n’ayant pas trouvé le titre primitif assez commercial, et voulant bénéficier de la vogue d’une chanson de C.A. Bixio, qui fut intégrée à la musique du film.
5-10-34. — Mort de Jean Vigo à son do­micile, 23, rue Gazan, d’une en­docardite.

PROJETS
Dans les papiers de Jean Vigo, on a retrouvé un certain nombre de projets plus ou moins avances (projets de scénarios, scénarios, découpages).
LIGNES DE LA MAIN.
Documentaire humoristique.
Une des premières lignes du scé­nario mentionne l’entrée chez une chiromancienne, d’un acrobate marchant sur les mains. Vigo en­visageait, pour interprète princi­pal, un danseur acrobatique, tel Pomiès.
LA DOUBLE MORT DE FREDERIC BELOT.
Scénario de Claude Aveline, d’après son roman.
CONTREBANDIERS.
Projet de scénario.
CHAUVINISME.
Scénario humoristique sur les chauves.
L’EXECUTION DE MARINCHE.
Scénario de Claude Aveline, en collaboration avec Jean Vigo. d’après un épisode de Le Point du Jour, roman de Claude Ave­line.
LOURDES‑
Projet de scénario.
LE BAGNE.
Autre titre : L’Evadé du Bagne. Scénario d’après les reportages parus dans Le Petit Parisien et les ouvrages Au bagne et l’Hom­me qui s’évada, d’Albert Londres. Adaptation cinématographiquee : julien Dupont et Eugène Dieu­donné.
Réalisation : Jean Vigo. Interprètes envisagés : Eugène Dieudonné et Gaby Morlay ou Florelle.
Jean Vigo n’envisageait de faire ce film que s’il pouvait le tour­ner à la Guyane.
Quatorze autres scénarios ont été retrouvés dans les papiers de Jean Vigo (notamment La boîte à sur­prise de Paul Gilson, Matinée, de Léon Lévy et Henry Storck, Si on pariait, de Jules Supervielle) sans que rien puisse indiquer s’il avait d’intention de les réaliser.

Bio-Filmographie établie par : Claude SOUEF.

Claude Aveline (exécuteur testamentaire de Jean Vigo). 31, rue de Verneuil, Paris (79), serait reconnaissant aux auteurs d’ar­ticles ou d’études sur Vigo, de bien vouloir lui en faire parvenir un exemplaire pour lui permettre de tenir ses archives à jour.


Haut de page